DAF : un métier transformé par les crises

Près de 800 acteurs de la finance d’entreprise se sont réunis en avril dernier à l’occasion du Sommet des Leaders de la Finance. Conférences, débats, échanges autour des métiers de la finance : UpSlide a eu la chance d’assister à cette 12ème édition en tant que partenaire de l’événement. Aurore Jaugin, CEO d’UpSlide France, a d’ailleurs co-animé l’une des conférences, « Data & Business Intelligence : le DAF pilote de la performance ».

Les propos des différents intervenants au cours de la journée ont mis en lumière l’évolution rapide du métier de DAF en lien avec le contexte international : guerre en Ukraine, Covid, inflation, réchauffement climatique… Plus que jamais, les crises successives ont renforcé son rôle crucial et pluriel. Devenu communicant avec un rôle plus stratégique, le DAF devient un pilote de la performance faisant évoluer son métier. Retour sur les principaux piliers de l’évolution de ce rôle en plein bouleversement.

Aurore Jaugin, Yann Coupris et Olivier Trocherie lors de la conférence « Data & Business Intelligence : le DAF pilote de la performance »

Un rôle plus communicant et stratégique

Auparavant proche des métiers de la comptabilité et de la gestion des comptes, le rôle du DAF est aujourd’hui devenu plus stratégique.

Selon Eric Bosmans, Directeur Administratif et Financier de Conforama, le DAF est devenu « un Business Partner au sein du Comex ». Il doit communiquer à l’ensemble des parties prenantes, en interne (direction, salariés) et en externe (investisseurs, médias).

Cette évolution lui permet de voir l’entreprise sous différents angles et d’avoir du poids dans les décisions stratégiques, y compris à l’échelle internationale – on observe en effet que de nombreux DAF deviennent « CFOs » (Chief Financial Officer), prenant ainsi en compte les enjeux globaux des groupes.

Pour Julien Catel, Group Chief Financial de Camusat, le DAF doit avant tout « partager sa vision et la rendre claire et accessible à tous ». Mais au-delà de la communication, le DAF a développé un rôle de leader : « Le DAF est un phare dans la tempête et a un aspect de stabilisation » constate Olivier Regnard, Group CFO chez Solocal.

Un pilote de la performance

Son expertise s’est largement étendue : gestion du cash, modélisation des prévisions, mise en place de dispositifs d’aide, ESG, compliance, RSE, gestion sociale et salariale… Le DAF se doit d’évoluer pour optimiser son temps et avoir facilement accès à l’ensemble des données financières de l’entreprise.

C’est ici que les outils de digitalisation et de Business Intelligence comme Power BI entrent en jeu. Ces innovations permettent de « prendre des décisions objectives et non intuitives » indique Marc Sabatier, CEO de Julhiet Sterwen ; mais aussi « d’explorer de nouveaux segments de clientèles ».

Témoignage client : Découvrez comment Thalès a implémenté Power BI

C’est un gain de temps précieux pour les équipes finance, qui doivent par ailleurs accélérer leurs analyses afin de prendre des décisions plus réactives sur leurs prévisions financières.

Aujourd’hui, un plan stratégique à court terme est plus adapté à la situation économique qu’un plan sur trois ans. Les délais d’investissement sont raccourcis, avec des effets immédiats et moins structurants dans un but de sécurisation de la trésorerie. (renvoyer vers le cas Thalès lien avec Power BI) Le défi principal du DAF, c’est d’avoir à la fois « un pied sur le frein et l’autre l’accélérateur » explique Olivier Regnard.

A quoi ressemblera le DAF de 2030 ?

Les propos des intervenants lors des conférences confirment que cette transformation, déjà en cours, devrait encore s’accélérer dans les prochaines années. Selon Eric Gouy, Directeur Administratif, Finance et Juridique de Pierre Fabre, le « Chief Financial Officer pourrait devenir un Chief Value Officer ». Son rôle sera de « créer de la valeur autour de la fonction finance » et de « trouver l’équilibre entre gestion des collaborateurs, actions pour la planète et prospérité de l’entreprise ».

_

Les propos des intervenants lors des conférences confirment que cette transformation devrait encore s’accélérer dans les prochaines années, notamment avec le réchauffement climatique. Les directeurs financiers devront aussi répondre à ces enjeux avec des engagements économiques, industriels et sociaux. Chez Daher, Jean-Philippe Grégoire, Directeur Financier et M&A Groupe, membre du Comité Exécutif, parle d’ores et déjà des « avions décarbonés ». Consommer moins, réduire les déplacements et décarboner les énergies… Voici des exemples d’actions auxquelles les DAF seront confrontés dans les prochaines années.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez comment les professionnels de la finance utilisent Power BI.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires