Comment faire de chaque collaborateur le garant de votre image de marque ?

  • 3 min
  • Evénements
  • Par Léa Faust le 08/04/2019

Comment assurer la cohérence de son image de marque ? Cette épineuse question, au cœur des problématiques des fonctions support, a réuni une vingtaine de Directeurs Marketing et de la Communication dans nos locaux le 4 avril dernier. L’objectif : partager bonnes pratiques et retours d’expérience autour du thème de la cohérence de marque. Nous avons retranscrit les temps forts de cette matinée 100% branding.

« La cohérence de marque est clé »

Selon une récente étude, 90% des premières impressions sur une entreprise seraient basées uniquement sur la couleur de son logo. Si l’image de marque est importante pour tous les secteurs, elle revêt une dimension capitale en finance, où les réglementations imposent de plus en plus une exemplarité sans faille. « L’image de marque est importante. La cohérence est clé », lance Charlotte Leboucher, Responsable Communication d’UpSlide, en introduction de la table ronde.

Un thème partagé par les panélistes présents : Gwenaelle Boucly, Responsable Marketing chez Capzanine, Capucine Curti, Global Proposal Manager à la Société Générale et Yannick Fouillet, Directeur Projet Digital chez Natixis Wealth Management.

Leur principal challenge au quotidien : proposer des solutions simples, intuitives et personnalisées pour garantir au quotidien la conformité de la marque dans tous les supports produits en interne.

Chacun d’entre eux nous a partagé ses bonnes pratiques de cohérence de marque :

Gwenaelle Boucly, Capzanine

Chez Capzanine, on travaille sur un support pour expliquer la marque pour les nouveaux arrivants dans l’entreprise.

« Nous sommes en train de développer un livre blanc d’accueil des nouveaux arrivants, afin de leur partager notre histoire et nos valeurs, mais également nos codes graphiques et la manière de les appliquer au quotidien » – Gwenaelle Boucly

Capucine Curti, Société Générale

A la Société Générale, suite au lancement de la nouvelle plateforme de marque portée par la signature « C’est vous l’avenir », UpSlide a été sollicité pour répondre à un besoin précis :

« Le défi était de rendre nos présentations plus professionnelles et normées, pour faciliter la vie des équipes et améliorer l’efficacité opérationnelle. Grâce à UpSlide, toutes les briques de nos supports de marque sont directement accessibles depuis PowerPoint et Word » – Capucine Curti

Yannick Fouillet, Natixis

Chez Natixis Wealth Management, le cadre réglementaire impose une cohérence de marque irréprochable :

« Depuis 2008, le rythme des évolutions réglementaires s’est accéléré : MIF II, DDA… nous avons besoin de faire appliquer le cadre réglementaire de la façon la plus pragmatique possible pour les équipes », explique Yannick Fouillet.

Nos 4 bonnes pratiques de cohérence de marque

Nous nous sommes nous aussi prêtés à l’exercice : Charlotte a présenté 4 méthodes efficaces et simples à mettre en place pour une marque forte et partagée par tous.

1. Identifier les éléments hors-charte

En matière de branding, le moindre détail peut faire la différence. Profiter de l’opportunité d’un changement de charte graphique pour conduire un audit peut vous permettre d’identifier les éléments hors-charte : depuis les signatures mail jusqu’aux mentions légales, tout support est un vecteur de la marque ! C’est également l’occasion de sensibiliser vos collaborateurs aux réflexes à adopter pour respecter les codes graphiques et construire ensemble une image forte de l’entreprise.

2. Implémenter une plateforme centralisée

Intranets, serveurs partagés, wikis… La profusion d’outils est le pire ennemi de la cohérence et de la conformité ! Implémenter une plateforme centralisée et simple d’utilisation est un moyen efficace de donner accès à chacun aux derniers éléments de marque, à jour et conformes. C’est également un gain de temps non négligeable dans les grandes organisations, où les tâches sont souvent multipliées faute d’avoir vent de l’existence des supports déjà créés.

« Il faut que ce soit simple, rapide, et que le bénéfice soit immédiat. » – Yannick Fouillet, Directeur Projet Digital, Natixis Wealth Management

3. Rendre les équipes autonomes

De nombreuses erreurs de charte sont dues à la difficulté pour les équipes de s’approprier les supports, qui ne correspondent pas toujours à leurs attentes spécifiques. Il est donc important de prendre en compte ce besoin de flexibilité au moment de la construction des éléments de marque, tout en définissant un cadre de sécurité indiquant clairement aux utilisateurs ce qu’ils peuvent adapter ou non. Vous pouvez par exemple nommer des ambassadeurs dans chaque équipe, chargés de faire redescendre les codes de la marque et de s’assurer que chacun a ce dont il a besoin pour produire des documents conformes et chartés au quotidien.

4. Accompagner le changement

Il n’est jamais aisé de changer les habitudes de travail de ses collaborateurs. Ce challenge peut se relever par l’exemplarité du management, par exemple, ou en répondant aux besoins immédiats des utilisateurs finaux pour les convaincre.

Chez Natixis Wealth Management, « un changement de charte est toujours accompagné d’un discours institutionnel du président ainsi que de formations des banquiers », raconte Yannick Fouillet.

Retrouvez toutes les bonnes pratiques des panélistes dans le podcast du petit-déjeuner :

Téléchargez le support de présentation :

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des